Economie-Gestion

Une semaine au théâtre...

Par FLORENT COLLART, publié le mardi 24 mai 2016 07:08 - Mis à jour le samedi 11 mars 2017 15:27

C'est sous le signe du théâtre que la semaine du 16 au 21 mai s'est déroulée pour les élèves de 1ère STMG1 et 1ère STMG2, avec la rencontre de la compagnie « Le Théâtre errant » et de La réunification des deux Corées de Joël Pommerat.

 Pour préparer les élèves à la représentation d'extraits de la pièce de J. Pommerat du samedi 21 mai 2016, les élèves des deux classes ont pu rencontrer certains membres de la compagnie théâtrale.

 


Les élèves de 1ère STMG1 ont eu la chance de recevoir le jeudi 19 mai, en classe, l'un des metteurs en scène et comédiens de la compagnie, M. Cédric Dessaulx, accompagné de Me Cécile Bonvarlet, également comédienne de la troupe.

Ils ont ainsi pu découvrir l'univers de l'auteur, mais aussi les particularités de cette pièce contemporaine et inspirée du quotidien, qui est à leur programme pour le bac de français. Les élèves ont ainsi eu l'occasion de lire une scène extraite de La réunification des deux Corées, « Enfants », et d'échanger avec les deux comédiens sur le sens de la scène, sur les enjeux et implications de la mise en scène d'un tel texte.

 Un travail s'est ainsi engagé autour du texte proposé, plaçant les élèves en position de metteur en scène : avec du carton, des ciseaux et de la colle, ils ont ainsi réalisé des maquettes du plateau qu'ils ont photographiées. Cette activité confronte alors les élèves à tout ce qui entoure le simple texte théâtral : la lecture « entre les lignes » du texte, le choix du décor, la position et la posture des personnages, l'occupation de l'espace... Autant de questions auxquelles ils chercheront à donner une réponse et du sens dans la création d'un storyboard de la scène à partir du texte et des photographies prises, lors d'une séance d'accompagnement personnalisée avec Me Brigitte Rouxel, qui, pour l'occasion, les initiera à des logiciels de traitement de textes et d'images.

 

             

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, c'est au tour des élèves de 1ère STMG2 de faire connaissance avec l'oeuvre de J. Pommerat. Me Cécile Bonvarlet leur présente alors l'auteur, la compagnie du « Théâtre errant » à laquelle elle participe, et engage avec les élèves une lecture d'un autre extrait de la pièce, « Argent ». Cette lecture invite les élèves à réfléchir au sens de la scène, aux jeux des acteurs pour donner à voir le sens dégagé, mais aussi à confronter leurs impressions à la lecture qu'ils ont faite de la pièce de Jean Paul Sartre, La p*** respectueuse qu'ils étudient en classe de français pour leur baccalauréat. Un moment riche et intéressant qui permet aux élèves d'entrer en possession de quelques clefs pour comprendre la pièce de J. Pommerat.

 

Point d'orgue : samedi 21 mai. C'est un couloir rempli d'élèves de 1ère STMG et de quelques Terminales STMG3 qui attendent impatiemment de pouvoir rentrer dans la salle polyvalente du bâtiment F pour assister à la représentation de la compagnie théâtrale, accompagnés de Me Brigitte Rouxel, Me Claudie Crendal, M. Julien Germe.

En place sur le plateau, les comédiens assistent à l'arrivée les élèves qui s'installent rapidement : pendant plus d'une heure, ils voient défiler devant leurs yeux une multitude de personnages qui les invitent à réfléchir sur la notion de couple (de sa représentation traditionnelle à des situations plus « particulières », de la facilité ou difficulté à vivre le couple, de la place que chacun y occupe et que chacun donne à l'autre).

              Au terme de cette représentation, les élèves échangent timidement avec les comédiens sur leurs ressentis, leurs impressions et la difficulté de pouvoir jouer une pièce aussi fragmentée. Une matinée théâtrale riche en émotions et partages qui aura permis aux élèves de 1ère STMG de s'initier au théâtre contemporain.

 De sincères et chaleureux remerciements aux membres de la compagnie du « Théâtre errant » qui ont bien voulu donner de leur temps, de leur énergie, de leur enthousiasme et de leur dynamisme pour proposer aux élèves une représentation de qualité d'une pièce contemporaine, particulière et au demeurant déroutante, mais qui, grâce aux choix de mise en scène, a permis de mieux appréhender le texte de J. Pommerat.

 Une mention toute particulière à Me Cécile Bonvarlet qui, par sa disponibilité et son enthousiasme, a permis que cette représentation puisse être donnée aux élèves de 1ère STMG : « Merci. »

Pièces jointes
Aucune pièce jointe